AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LE STAFF VOUS ANNONCE QUE NOUS FERMONS AMAZING DAY. NOUS AVONS PASSÉ DE BONS MOMENTS ENSEMBLE, MAIS LE FAIT EST QUE NOUS NE SOMMES PAS BEAUCOUP SI ON COMPTE TOUS LES AUTRES COMPTES DU STAFF.

Partagez | 
 

 "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
+ présent depuis le : 27/06/2017
+ paroles entendues : 127
+ pourboires : 110
MessageSujet: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   Mar 27 Juin - 22:32

+ CONRAD DANIEL ADAMS

+ bougies soufflées : 32 belles et grandes bougies ! + surnom(s) : Parfois Dany, ou Coco ! + nationalité : Je suis anglais voyons ! + orientation sexuelle : & bien cela va sans doute vous surprendre mais je suis hétéro Razz + études poursuivies : j'ai poursuivis des études de droit + métier exercé : je suis avocat bien sûr, mes études étaient faites pour cela non ? + statut civil : monsieur Adams, célibataire + statut financier : très riche ! je pourrais même arrêter de travailler + qualités : Il aime les femmes, attention cela ne veut pas dire qu'il les collectionne. Il est très fidèle en amour comme en amitié, enfin pour ceux qui ont la « chance » d'être amis avec Conrad.  + défauts : Il est très mystérieux, sarcastique, droit, impliqué dans son travail. + équipe de foot préférée : Je ne suis pas fan de foot. + passions : Le sexe, les femmes, les gâteaux, piloter les hélicoptères, faire la cuisine, plaider à la cour, le jogging, la natation, la musculation. + personnalité choisie : Jamie sublime Dornan + groupe voulu : LE PASSÉ EST MON ALLIÉ.


Conrad est un homme compliqué. Il est très difficile de le cerner. Peu de personnes le connaissent véritablement. Il est très mystérieux, sarcastique, droit, impliqué dans son travail. Il a une poigne de fer. Conrad obtient toujours ce qu'il désire. C'est une personne obstinée. Il passe son temps à travailler ou bien à faire du sport. Il parle peu, mais bien. Il met toujours les cartes sur table. Il ne se gêne jamais pour dire ce qu'il pense. Conrad n'aime personne. Il a vécu des difficultés enfant et depuis il ne s'en est pas remis. Il broie souvent du noir. Il aime les femmes, attention cela ne veut pas dire qu'il les collectionne. Il est très fidèle en amour comme en amitié, enfin pour ceux qui ont la « chance » d'être amis avec Conrad. Au fond de lui, Conrad est brisé.
+ Conrad a toujours été particulièrement renfermé, solitaire. Adolescent il en voulait à la terre entière, mais il s'est rapidement rendu compte que s'il voulait partir de chez lui, il faudrait qu'il poursuive des études pour devenir quelqu'un. Il s'est juré qu'il y arriverait.
+ Conrad fait énormément de sport et cela depuis toujours. Il canalise ainsi son énergie et il se défoule pour ne pas être violent envers ses camarades.
+ Il éprouve une immense haine envers son paternel qui le violente. Conrad a le droit à sa dose de coups de ceinturon tous les jours après que son père ait bus de l'alcool.
+ Conrad songe souvent à la vie qu'il aurait pu avoir si sa mère n'était pas morte à son accouchement. Il cauchemarde toutes les nuits.
+ Conrad garde une photo de sa mère dans sa chambre. Chaque fois qu'il la voit des larmes roulent sur ses joues. Il pleure et souffre en silence.
+ Il désire devenir avocat pour mettre en prison toutes les personnes qui violentent leurs enfants, leurs conjoints etc.
+ Conrad y parviendra et deviendra un avocat implacable.

DERRIÈRE L'ÉCRAN

+ pseudo du web : Moi c'est toujours flocon_de_neige + votre nombre de bougies : Bah finalement j'en ai à présent 26. + où avez-vous connu le forum : Je l'ai fondé avec mon frère d'amour et ma mienne. + votre toute première impression : Il est au top évidemment ! Razz + présent combien de jours tout le temps je vais vous saouler/7 + personnage inventé+ un premier vote : CLiiiC ! + code à remplir pour le bottin :
Code:
[b]JAMIE DORNAN + Conrad Daniel Adams[/b]

+ L'HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE

« NON ! NON ! S'il te plait arrête. » Des larmes perlent dans mes prunelles encore closent. Je me réveille en sueur, des sueurs froides. Je rêve encore de lui. Je perçois son visage, chacun de ses traits. Il me hait. Jamais je n'aurais de grâce à ses yeux. Je tente de retrouver mon souffle alors que je suis seul dans mon immense lit. Je déteste dormir avec une femme, avec qui que ce soit d'ailleurs. La solitude est mon alliée et cela depuis ma plus tendre enfance. D'ailleurs, peut-on dire « tendre » enfance avec celle que j'ai dû subir ? Je dirais plutôt « difficile » enfance. Je n'en parle à personne. À quoi bon. Seul mon psychiatre connait la vérité sur ce qu'il s'est passé durant mon enfance volée. Personne d'autre ne sera au courant : jamais.
Je fais énormément de sport. Cela m'aide à canaliser mon énergie, ainsi que ma haine grandissante. Personne n'a de grâce à mes yeux. Cela vient sans doute de mon défunt père. Il est décédé il y a quelques mois. Un cancer l'a emporté. Saleté de maladie. N'empêche, je pense qu'il l'a mérité. Il n'y avait personne à son enterrement. Ce n'était pas une personne aimée. Il n'avait pas tant d'amis que cela et pourtant je l'ai honoré. Je lui ai offert ce qu'il y a de plus beaux pour sa mort. Malgré tout, il était mon père et comme me l'a dit mon psychiatre, je le cite « nous n'en avons qu'un ».
Toutes les nuits, je sens les coups déferlés dans mon dos. Je ressens la souffrance, mon cœur qui se sert. Je le supplie d'arrêter, mais cela ne sert à rien. Il est ivre, il me frappe et ne me loupe jamais. Je sers les dents, parce que si je lui implore d'arrêter les coups continuent plus longtemps. Souvent c'est lorsqu'il se fatigue qu'il arrête. Cela peut durer plusieurs minutes, d'affreuses et longues minutes qui me semblaient à l'époque durée des heures.
« Asseyez-vous monsieur Adams. » Je le vois toutes les semaines. J'ai de quoi payé toutes ses séances. Parfois même j'abuse en l'appelant durant la nuit après un affreux cauchemar. Après tout j'ai le moyen de le payer puis, je le paye cher. Je déteste m'asseoir, mais il me le demande toujours, à chaque fois. Je reste debout, comme d'habitude et je regarde par la baie vitrée. « Si nous en reprenions à ce que nous avons dit la dernière fois. » Je pousse un soupire. « Que je n'aime personne ? Je pense que les raisons sont évidentes. » Je suis cassant. Mes poings se serrent dans mes poches, j'ai la nette impression de perdre mon temps. « Écoutez monsieur Adams, je pourrais vous prescrire des médicaments, ne serait-ce que pour dormir. » Je refuse la médication. Je ne désire pas être amorphe, à être l'ombre de moi-même. « Je refuse catégoriquement, vous le savez il me semble. » Ma voix est toujours tranchante. Aujourd'hui je me demande ce que je fais ici. « Vous pourriez voir un hypnotiseur, pour vos cauchemars. » Il m'agace, m'énerve. Je voudrais lui foutre mon poing dans le visage, mais je me contiens. Il va falloir que j'aille courir, faire de la boxe, exercer un sport pour ne pas frapper le premier venu qui me regarderait de travers. « Cela ne servirait strictement à rien. Écoutez, je ne vous paye pas pour cela. » Je me tourne et le fusille du regard. « Je vous en prie monsieur Adams, asseyez-vous. » Je pousse alors un juron quasi inaudible, mais je rends les armes et je m'assois sur un de ses deux fauteuils. « Que voulez-vous que je vous dise ? » Mon regard perçant le scrute, mes traits sont tirés. « Reprenons depuis le commencement. Votre enfance, ce qui vous est arrivé. » Il reste calme, poser. Je bouillonne intérieurement, mais je souffre surtout. Mon cœur se sert et les larmes surgissent sans que je ne m'en aperçoive. « Ma mère est décédée durant l'accouchement. Elle a perdu énormément de sang. Je n'en sais pas plus. Mon géniteur ne m'en a jamais dévoilé plus. » Je soupire et poursuis. « Mon père m'a éduqué seul. Je n'avais pas d'autre famille que lui. Quelques fois mes grands-parents passaient, mais cela terminait toujours mal, alors ils ont cessé de venir. Ils savaient que mon géniteur me frappait, mais ils n'ont rien fait. » Je fais une pause, ravale difficilement ma salive et poursuit. « Il a été mon bourreau durant de longues années. Je ne vous apprends rien. » Il se met alors à écrire sur son ordinateur. Je me demande à quoi cela sert-il puisque nous en avions déjà parlé. « Comment vous sentez-vous depuis son décès ? Lui avez-vous pardonné ? » Un rire sarcastique s'échappe d'entre mes lèvres. « Jamais. » Je ferme un instant mes yeux avant de poursuivre. « Jamais je ne lui pardonnerais. » « Pourtant, vous vous êtes occupé de lui durant sa maladie et à son enterrement. Cela montre une part d'humanité en vous. » Il me pique à vif. Je lui réponds alors : « Vous commencez bien à me connaître non ? Vous savez que je n'ai aucune part d'humanité. J'ai fait ce que tout le monde aurait fait. » Je me lève alors et lui tend ma main. Cette séance est un supplice. « Je pense que nous en avons terminé pour aujourd'hui. » Je sors alors de son bureau, ferme la porte et je m'engouffre dans l'ascenseur. Une fois dehors, mon chauffeur m'ouvre la porte et me ramène à la maison. Comme chaque fois que je suis sur les nerfs. Je fais alors voler l'énorme vase de l'entrée. J'expulse ma rage. Je me rends alors dans mon dressing, je mets une tenue de sport et je m'en vais alors qu'il pleut, écouteurs dans les oreilles. Je cours, je fuis ce que je suis, celui que je devrais être, celui que je ne deviendrais sans doute jamais.


Dernière édition par Conrad Daniel Adams le Mar 27 Juin - 23:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazing-day.forumactif.com
avatar
I'M SUPERGIRL. - ADMIN.
+ présent depuis le : 28/05/2017
+ paroles entendues : 224
+ pourboires : 213
MessageSujet: Re: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   Mar 27 Juin - 22:34

Re re re reBienvenue

_________________

«- J’ai pas envie de faire d’erreurs.
- Faut pas appartenir à l’espèce humaine alors, deviens canard.» 

ps: i love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
+ présent depuis le : 27/06/2017
+ paroles entendues : 127
+ pourboires : 110
MessageSujet: Re: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   Mar 27 Juin - 22:39

Bianca Lilwenn Dwyer a écrit:
Re re re reBienvenue  
MDR merci ! j'aurai préféré un message de la plus belle Rolling Eyes mon Erin mais tu es aussi choute en rousse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazing-day.forumactif.com
avatar
I'M SUPERGIRL. - ADMIN.
+ présent depuis le : 27/06/2017
+ paroles entendues : 80
+ pourboires : 139
MessageSujet: Re: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   Mar 27 Juin - 22:43

Re re re re Bienvenue mon plus beau

_________________

Oui je sais ce que c’est d’avoir la sensation de ne pas exister jusqu’à ce qu’il te regarde, qu’il te touche la main, qu’il se moque de toi. Le but c’est que les autres voient que tu es avec lui... tu es à lui... 

ps: i love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
+ présent depuis le : 08/05/2017
+ paroles entendues : 135
+ pourboires : 17
MessageSujet: Re: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   Mar 27 Juin - 22:48

Re-Bienvenue beau-gosse rendeer

_________________
i could frame any one of you in a dark corner, and capture you in a moment of desperation. and any of you could do that to me. isn't that too easy? too obvious?

deep inside

♡ ♡ ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
+ présent depuis le : 27/06/2017
+ paroles entendues : 127
+ pourboires : 110
MessageSujet: Re: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   Mar 27 Juin - 22:50

Erin Cohen-Delacroix a écrit:
Re re re re Bienvenue mon plus beau
merci la plus belle !
Rosie Sinclair a écrit:
Re-Bienvenue beau-gosse  rendeer
merci la jolie miss ! il y a que des canons ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazing-day.forumactif.com
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: "Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Certains vous diront que je n'ai pas de coeur, du tout." /CONRAD DANIEL ADAMS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMAZING DAY™ :: 
ÊTRE UN MEMBRE EXEMPLAIRE
 :: + raconter son histoire :: + présentations réussies
-
Sauter vers: